Comment utiliser son pendule ?

Se-servir-du-penduleLa première chose, essentielle, est de faire le vide mental. Il s’acquiert par une technique de méditation. Prenez au minimum trois grandes inspirations et demandez de faire le vide mental en expirant l’air.

Lorsque vous serez dans cet état de « vide mental », vous le ressentirez. C’est un état très particulier et votre intuition vous guidera. Ne commencez pas à travailler avec votre pendule sans apprendre à « être » dans ce vide mental. Prenez le temps, même s’il vous faudra peut-être plusieurs jours, pour ressentir le « vide mental ». 

D’ailleurs, c’est la première question que vous poserez à votre pendule avant de demander quoi que ce soit : « Suis-je dans le vide mental ? » Vous pouvez même poser régulièrement cette question pendant votre séance si vous sentez que vous quittez l’état de « vide ». Le pendule est un prolongement de vous. Il est donc essentiel que vous soyez neutre.


Votre coude ne doit pas être posé sur une table. Le bras doit rester libre.
Vous devez mettre l’extrêmité de la chainette dans le creux de votre main. Si vous la laissez dépasser de votre main, vous aurez alors 2 pendules ! Ce qui n’est pas le but !!! De plus, si vous disposez la chaînette dans le creux de votre main, elle sera reliée au chakra de la main.
Pincez ensuite la chaînette entre votre pouce et votre index. Ne la posez pas sur le dessus de l’index !!! comme on voit souvent sur les photos. Là encore, vous enlevez de la « liberté » à votre pendule. Les réponses seront moins fiables.
Certains donnent une impulsion au pendule. Personnellement, je n’en donne jamais. Le pendule oscille de lui-même. Je suis ainsi plus sûre de mes réponses.


Sachez que chacun a sa convention ! Mon « oui » n’est pas le vôtre. Votre premier travail sera donc de demander plusieurs fois à votre pendule votre « oui », votre « non » et votre « je ne sais pas, peut-être, je ne peux pas répondre ». C’est à dire votre convention personnelle.


Enfin, pour commencer, je préconise un pendule simple, sans pierre. La pierre ayant des « effets », il vaut mieux l’utiliser lorsque l’on connaît bien le pendule. Votre convention restera la même quel que soit le pendule que vous utiliserez.

Lorsque vous savez utiliser le pendule, vous pouvez poser vos questions (attention demandez toujours, presque avant chaque question, si vous êtes bien dans le « vide mental »).

Beaucoup utilisent les échelles de Bovis pour s’aider. Plusieurs existent mais vous pouvez aussi utiliser des schémas, des plans, des écrits, des photos. Le support importe peu.

Echelle Bovis Santé et MédiumnitéEchelle Bovis différents plans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *