La Loi d’Attraction : conseils des Sages de La Vie des Maîtres (Spalding)

La Vie des Maîtres

                          Dans son livre « La Vie des Maîtres », Spalding retrace son histoire vécue avec ses camarades scientifiques, celle de leur extraordinaire rencontre avec les Grands Maîtres Orientaux d’alors. Vécu dans les années 1890 et publié vers 1930, ce récit est un témoignage extraordinaire des possibles de notre humanité.

Certains pensent que nous sommes dans un siècle de grandes découvertes spirituelles. En fait, avec un peu d’humilité, nous pouvons facilement nous rendre compte que tout est toujours  et a toujours été à la portée de chacun. À nous d’ouvrir nos consciences et nos âmes à l’élévation.

Voici un extrait du livre concernant le « processus » pour la réalisation de nos désirs, la Loi d’Attraction.

 

 

Comment mettre en oeuvre la Loi d’Attraction

Choisissez votre « désir », votre vœu puis, lisez et imprégnez vous de ce texte pour sa réalisation :

Deuxième partie, chapitre 2.

… « Quand vous aurez complété la démonstration, le temps ainsi employé vous apparaîtra comme l’un de vos plus grands trésors et vous aurez prouvé l’existence de la loi. Vous connaîtrez la puissance de votre parole lorsqu’elle est prononcée avec foi et bénédiction. Souvenez-vous que Dieu a perfectionné ses plans parfaits. Il répand continuellement sur nous avec générosité et amour le bien et toutes les bonnes choses que nous pouvons désirer. Il répète : « Éprouvez-moi, vous verrez bien si je n’ouvre pas les fenêtres du ciel et si je ne répands pas les bénédictions en tel nombre que la place fait défaut pour les recevoir. »

De tout mon cœur…

Ô cœur de mon être, ô Père, je ne fais qu’un avec toi. Je te reconnais pour l’Éternel, le Père de tous. Tu es Esprit, omniprésent, omniscient. Tu es sagesse, amour et vérité. Tu es le pouvoir, la substance et l’intelligence dont toutes choses ont été formées et grâce à quoi elles ont été créées. Tu es la vie de mon esprit, la substance de mon âme, l’intelligence de ma pensée. Je t’exprime dans mon corps et mon activité. Tu es le commencement et la fin, la totalité du bien que je peux exprimer.  Le désir de ma pensée, implanté par mon âme, est vivifié par toi en mon esprit. Dans la plénitude du temps et par la loi de la foi, il est rendu visible dans mon expérience. Le bien que je désire existe déjà en esprit sous forme invisible et je sais que je le possède déjà. 

De toute mon âme…

Les paroles que je prononce maintenant, ô mon Père, te décrivent l’objet de mon désir. Il est planté comme une graine dans la terre de mon âme et vivifié dans mon esprit par ta vie. Il faut qu’il s’épanouisse, il faut qu’il s’extériorise. Je ne permets qu’à ton esprit -Sagesse, Amour et Vérité- de se mouvoir dans mon âme. Je désire exclusivement ce qui est bon pour tous et je te demande maintenant de l’accomplir. 

Père qui est en moi, je demande à exprimer l’amour, la sagesse, la force et la jeunesse éternelle. Je demande à réaliser l’harmonie, le bonheur et une abondante prospérité. Je demande à recevoir directement mon intelligence de toi afin de comprendre la manière de tirer de la substance universelle ce qui est nécessaire à la satisfaction de tous les bons désirs. Et ceci, non dans un but égoïste, mais avec des mobiles purs en vue de posséder l’intelligence me permettant de rendre service à tous tes enfants. 

De toute ma pensée…

Ce que je désire est maintenant rendu clair. Je forme uniquement dans ma pensée ce que je désire. Comme une graine qui commence à croître sous terre dans le calme et l’obscurité, mon désir prend maintenant corps dans le royaume silencieux et invisible de mon âme. J’entre dans ma chambre secrète et je ferme la porte. Avec tranquillité et confiance, je maintiens mon désir dans ma pensée comme s’il était déjà accompli. Père, j’attends maintenant son exécution parfaite. Père qui est en moi, je te remercie de ce que l’accomplissement de mon désir soit continuellement réalisé dans l’invisible. Je sais que tu as répandu sur tout le monde avec amour et générosité l’abondance de tes trésors. Tu as exaucé tous les bons désirs de ma vie. Tu me permets de participer à tes opulentes ressources. Je peux réaliser mon unité avec toi et chacun de tes enfants peut en faire autant. Tout ce que je possède, je peux le répandre sur tous afin d’aider tous tes enfants. Tout ce que j’ai, je te le donne, mon Père.

De toute ma force…

Par aucun acte ni aucune pensée, je ne dénierai avoir reçu en esprit l’exaucement de mon désir. Sa réalisation est maintenant parfaitement nette. Par l’esprit, l’âme, la pensée et le corps, je suis sincère quant à mon désir. J’ai perçu ce qui était bon pour moi en esprit. Je l’ai conçu comme une idée parfaite dans mon âme. Je lui ai donné la véritable forme-pensée. Il est parfait. Je l’appelle maintenant à devenir visible, à devenir la manifestation véritable. 

Je te remercie, Père, de posséder ce que je possède dès maintenant : l’amour, la sagesse, l’intelligence, la vie, la santé, la force, la jeunesse éternelle, l’harmonie, le bonheur, l’abondance et la méthode pour produire à partir de la substance universelle ce qu’il faut pour satisfaire tous les bons désirs.

… »

Si le mot Père ou Dieu vous « dérange », appelez-le Univers ou Source. Les mots ne sont que des mots, surtout qu’ils ont été « traduits », l’essentiel étant dans les vibrations ressentis.

Belles réalisations de vos désirs dans l’Unicité

Marie St Roch

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *