La Relation Sacrée

11796376_10203305924928372_6293810902338842568_nC’est la Relation que nous devrions toutes et tous connaître ici-bas, cette Relation qui nous dit que

1  +  1   =   3


Homme Sacré + Femme Sacrée = Couple Sacré

Ce sont deux « je », deux complétudes, qui se retrouvent pour former une complétude d’Amour Universel.

C’est une Femme dans sa complétude et un Homme dans sa complétude qui forme ce Couple Sacré. De belles images nous sont parfois données que je vais utiliser pour apporter une compréhension à cet édifice que beaucoup bâtissent aujourd’hui. Car, cette union sacrée est celle qui manque à notre monde. Elle est richesse pour tous dans son rayonnement d’Amour Véritable. Ce couple ne vit pas replié sur lui-même, mais apporte au Monde la richesse de ses énergies. Il est donc l’opposé du couple que je nommerais « humain », ce but que l’on nous a donné de poursuivre depuis notre enfance dans nos rêves de contes de fées, de princes et de princesses, un couple replié sur lui-même, se regardant l’un l’autre et finalement se lassant l’un de l’autre…

L’abécédaire.

article-1333334-0c3eb919000005dc-280_468x286

Avatar

Voilà un très beau film qui a su représenter un couple sacré. Celui des « guerriers ».

Il y a d’abord le Féminin Sacrée, la Chamane en éveil, reliée au monde. Cette femme sait porter le monde dans son cœur, dans son regard, dans son intériorité. Chez elle, tout exprime sa nature profonde et éveillée. Elle est connectée à l’Univers. Elle sait que ce qu’elle porte en elle est la Vie qu’elle donne autour d’elle. Elle se fait respecter dans ses valeurs. Elle sait être forte dans la douceur, être ferme dans la féminité. Elle accueille l’homme, car elle sait reconnaître en lui le Sacré. Elle le repousse fermement s’il s’éloigne du Sacré. Elle le pousse en fait à aller chercher en lui les ressources du Masculin.

Il y a le Masculin qui, lui, s’éveille. C’est le Féminin qui éveille le Masculin et le révèle. Il comprend que derrière sa force physique, il est fragile face à la force du Féminin, mais l’accepte pour laisser librement vivre ce Féminin et, finalement, le protéger. C’est sans doute un des sentiments les plus ambigu que le Masculin doit apprendre : la protection d’une essence extrêmement puissante, le Féminin, une puissance qu’il n’aura jamais même si une partie vit en lui qu’il doit reconnaître. On comprend alors que la protection n’est pas la domination, coutumière dans notre monde terrestre.

Nous en venons donc au couple. Ils peuvent être ensemble une force unie pour le monde qui les entoure. Ils sont unis, mais ne vivent pas l’un pour l’autre. C’est une guerrière qui peut se défendre elle-même. D’ailleurs, elle part seule au combat. C’est leur union qui les rend fort. Ils peuvent être éloignés, ils resteront forts tant qu’ils sont reliés. Aucun des deux ne « marche » sur l’autre. Aucun des deux ne domine l’autre. Tous deux s’écoutent et se respectent.

couple sacré, féminin sacrée, masculin sacréBeauté

La beauté est sans doute un des critères les plus recherchés et les plus importants dans notre amour humain. La beauté physique, parfois du cœur dit-on. Mais quelle est-elle pour un Couple Sacré ?

N’avez-vous jamais croisé des personnes hautement spirituelles, dont les taux vibratoires étaient au-dessus de ceux des autres ? Leurs yeux sont la première chose qui vous frappe. Ils ont dans leur regard cette lumière qui vient d’ailleurs, d’une profondeur intérieure que peu d’êtres connaissent. La couleur de leurs yeux peut être tout ce qu’il y a de plus banal. C’est la Lumière qu’ils ont dans leur regard qui en fait la beauté. Un regard intense, vivant, doux qu’ils posent bienveillamment sur les autres. Ce regard ne transperce pas comme le regard de l’aigle, même si leur pureté leur permet de « voir » au-delà de votre apparence l’âme qui est en vous. Ils sont compassion pour l’humanité puisqu’ils sont dans le Sacré. C’est leur route.

La beauté de ces couples est « naturelle ». Ils ne chercheront plus les artifices de ce monde même si cela ne les empêche pas d’aimer le beau en vêtement, en tissu, en couleur. Les femmes laisseront éclater leur beauté naturelle, car elles n’auront plus ce besoin de paraître, mais elles sauront toujours prendre soin d’elles. Prendre soin de son corps et de son apparence, c’est respecter ce corps et en mesurer le sacré. Ce corps humain, véhicule sur cette terre, porte le divin qu’il faut reconnaître et honorer. Il nous est demandé d’en prendre soin. Condition indispensable pour aller vers le Sacré.

Il ne s’agit pas de répondre à des régimes alimentaires particuliers qui sont très à la mode. Celui qui n’a pas les moyens financiers de s’alimenter dans des magasins extrêmement chers pour de la nourriture se disant de qualité supérieure (à prouver parfois malgré tout), le fait surtout de chercher dans votre vie et votre alimentation à respecter notre Mère Terre et tout ce qui y vit, à remercier de ce qui est mis à votre disposition pour nourrir votre corps, est d’une grande importance dans le respect pour ce qui entre et nourrit le corps. C’est ce respect qui alimente le mieux votre corps puisqu’il nourrit votre âme. Il vous apporte le discernement sur ce que vous devez manger ou non.

La Femme Sacrée accepte ce qu’elle est. Elle n’a pas la vision du trop ou pas assez. Elle n’a pas ce jugement sur elle-même d’un poids, de kilos, de cheveux de telle couleur ou d’yeux de telle autre. Elle s’aime et elle aime ce qu’elle est. Et c’est en cela qu’elle est belle. Il en sera de même pour l’Homme Sacré.

Le Couple Sacré a un taux vibratoire élevé qui nourrit pleinement le corps physique et lui donne le discernement de ce qui est bon. La dépense physique en fait partie dans le ressourcement des bois, du contact avec la Nature, ils trouvent leur élément naturel équilibrant. Leur corps est ce qu’il doit être. Ils l’acceptent avec reconnaissance et se voient autrement que par cette apparence.

Si vous croisez un Couple Sacré, une Femme Sacrée ou un Homme Sacré, vous ne saurez pas définir pourquoi, mais vous direz simplement : ils sont beaux.

10330407_569152753221033_1377757546223757097_nComplétude

Un mot rare et sine qua non dans la Relation Sacrée. La Complétude.

La définition : Propriété pour un espace d’être complet.

Être complet, c’est être soi. Un. Unique être dans cet Univers. Nous savons que nous sommes tous uniques. Nos cellules, notre ADN, nos empreintes digitales nous le disent. Nous sommes un être unique. Alors, respectons cet être unique et universel en l’accueillant dans son entièreté, en l’honorant dans sa reconnaissance.

Être complet, c’est ne plus se chercher dans un autre, dans un ailleurs. C’est une délivrance de cette quête impossible de se voir en l’autre ou d’être reconnu par l’autre. Seul vous, pouvez vous reconnaître dans votre entièreté. Après cette démarche, seulement, vous pourrez reconnaître cet autre qui vous attend quelque part.

La dépendance

La dépendance (affective, sexuelle ou matérielle) est l’une des douleurs révélées dans ce chemin vers le Sacré. Peu d’entre nous savent aimer sans dépendre de l’autre, sans dépendre de cette relation amoureuse. Pourtant, la dépendance détruit chacun et, pour finir, détruit le couple. S’épauler, s’aider, s’aimer, s’unir, se caresser, s’embrasser, être solidaires sont des qualités essentielles dans le couple sacré aussi. Mais, tout est fait dans l’Amour Véritable. Chacun ayant atteint sa complétude, il n’attend pas de l’autre ces bouts de lui-même qu’il ne reconnaît pas ou ne s’accorde pas.

Cette blessure doit être effacée du cœur d’une Femme et d’un Homme Sacré. La dépendance empêche le Sacré d’habiter le couple. Car elle empêche d’être « soi ». Un être complet sait agir pour ce qui est bon pour lui et pour les autres sans avoir à poser la question et à dépendre de la réponse d’un autre. Cela ne veut pas dire qu’il est dans l’irrespect de l’autre, non. Il est juste dans le respect de lui même. Il est fidèle à lui, à ses valeurs, et c’est pour cela que l’autre l’aime. Et vice-versa.

Aimer l’autre en s’aimant soi semble bien compliqué dans nos sociétés et, dans tous les cas, inversé dans les valeurs morales inculquées à chacun. Pourtant, en s’aimant soi, on fait cadeau à l’autre d’une unité, d’une sérénité, d’une complétude qui empêche toute ambiguïté sur laquelle se bâtissent souvent des tempêtes. Dire ce que l’on est, ce que l’on pense, ce que l’on veut être ou avoir, dans la bienveillance parce que l’on est serein avec soi, sans enjeux vis-à-vis de l’autre, permet au couple de s’épanouir dans une eau limpide.

Egrégore

L’Inress  nous dit :  » Nous connaissons l’inconscient collectif, la mémoire collective ou encore les archétypes décrits par Jung. De bien des manières, nous nommons déjà ce phénomène mal connu et pourtant inscrit en nous : l’égrégore. Mais si nous sommes capables de générer ensemble cette conscience partagée, elle aussi a le pouvoir d’agir sur nous… Un égrégore est produit par un puissant courant de pensée collective. Lorsque plusieurs personnes se focalisent ensemble sur un même objet, avec une même intensité, ils développent une énergie commune. Nous connaissons tous cet effet stimulant, éprouvé lorsque l’on partage avec d’autres un projet passionnant ou un moment fort. L’activité concentrée rassemble les intentions de chacun en une conscience collective, qui semble porter le groupe. Mais derrière l’impression personnelle, un processus réglé se déroule entre nous. »

Appliqué au Couple Sacré, on imagine aisément le magnifique égrégore hautement vibratoire d’un tel couple. Si vous ajoutez à cela, un couple sacré d’âmes jumelles, vous aurez un égrégore puissant d’Amour Universel. Le but du couple sacré d’âmes jumelles n’est pas de s’aimer, mais d’aimer. Son rayonnement est donc puissant pour le monde qui l’entoure.

Flammes jumelles

Le but unique du couple de flammes jumelles ou d’âmes jumelles est de vivre dans l’Amour Sacré afin de le rayonner autour d’eux.

Beaucoup de choses sont dites et écrites sur ce couple, plus ou moins bonnes, mais suffisamment pour ne pas avoir à écrire sur ce sujet moi-même. Par contre, ce couple est, pour pouvoir exister, sur le chemin du Sacré. Sinon, il ne peut se réunir et fusionner. Beaucoup de ceux qui se rencontrent semblent oublier ce chemin à parcourir de devenir Femme Sacrée et Homme Sacré pour s’unir. Il ne s’agit pas d’être dans une histoire d’amour humaine, fusionnelle et charnelle, tantrique ou que sais-je. Même si tout cela peut exister, ce n’est jamais le but !

Tant que vous entendez une âme pleurer la distance de sa soeur jumelle ou la séparation, c’est qu’elle n’est pas arrivée à sa complétude. Et tant qu’elle pleurera, elle ne pourra trouver la fusion. Le manque de l’autre ne peut être juste puisque ce sont deux âmes reliées qui donc, par définition, ne se manquent pas, mais sont toujours « ensembles » cosmiquement.